Dessins à la craie

Cette fresque interroge le rapport à la liberté : dans l’extrait de l’interview de Fellini dont je m’inspire (voir docs 1 et 2), celui-ci explique qu’il se fie aux « signes » ou du moins
à ce qu’il interprète comme tels, pour prendre ses décisions. Il s’agit ici d’influences extérieures, fantasmées ou pas.
Quant à Gide, dans les « Caves du Vatican », son personnage Lafcadio pose la question de l’acte gratuit, des intentions inconscientes…
Je trouvais intéressant de mettre en lien ces deux questionnements, et d’autant plus intéressant pour l’évènement organisé par l’Institut Français de Rome du fait que Gide et Fellini sont issus de nos deux cultures, italienne et française.

Lien vers le spectacle « Les caves du Vatican » monté par la compagnie La Bigarrure, sur lequel j’ai travaillé en tant que régisseur son : La Bigarrure

Petit aperçu du résultat, ainsi que d’un dessin réalisé sur un mur de la médiathèque du
centre St Louis de Rome:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *